logo

Health Institute

L'Observatoire de Santé Nokia

Grâce à la puissance des objets connectés, Nokia offre au public un observatoire national de santé pour suivre en temps réel la prévalence des principaux facteurs de risque liés aux modes de vie : la sédentarité, le surpoids et l'obésité ou encore la pression artérielle élevée.

L’observatoire vous invite à découvrir de façon interactive les données et informations exclusives recueillies auprès de la communauté Nokia. Quelle région française est la plus touchée par le phénomène de sédentarité ? Toutes les tranches d'âge sont-elles concernées ? Pour répondre à ces questions et bien d’autres, amusez-vous à explorer, observer et comparer nos différentes données sous forme de courbes et graphiques.

L'observatoire de la pression artérielle

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'hypertension artérielle est le premier facteur de mortalité dans le monde. Ainsi, 51% des décès liés à un accident vasculaire cérébral et 45% des décès liés à une cardiopathie ischémique seraient imputables à l'hypertension1.

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) précise qu’elle est la plus fréquente des affections cardiovasculaires, touchant environ 20% de la population adulte mondiale. Mais, malgré l’ampleur de ce phénomène, l’hypertension demeure le plus souvent « silencieuse »  et la plupart des personnes concernées ignorent les risques encourus. Une étude française, l’ENNS (Etude Nationale Nutrition Santé), a montré que seul un adulte sur deux environ, présentant une pression artérielle élevée, était au courant de sa condition.

Dans ce contexte, il est nécessaire d’informer un plus large public sur le sujet afin d’entraîner une véritable prise de conscience. Pour y contribuer, Nokia a mis en place un outil de veille en temps réel du niveau de pression artérielle des Français.

Qu’est-ce que la pression artérielle ?

La tension ou pression artérielle mesure la force exercée par le sang sur la paroi des artères. Elle s'exprime par deux valeurs, la pression artérielle systolique (PAS) et la pression artérielle diastolique (PAD). La première correspond à la pression exercée lorsque le cœur se contracte (c’est la systole) et propulse le sang dans les artères et en direction des poumons. La seconde désigne la pression exercée par le flux sanguin quand les ventricules se dilatent (c’est la diastole) afin de recueillir le sang dans les cavités atriales par les veines pulmonaires et les veines caves. La pression artérielle est mesurée en millimètres de mercure (mmHg).

Qu’est-ce que l'hypertension ?

L’hypertension artérielle (HTA) se caractérise par une hyperpression du sang au niveau de la paroi des artères. On évoque ce terme lorsque les chiffres tensionnels atteignent ou dépassent : 140 mmHg concernant la pression systolique et 90 mmHg pour la pression diastolique. Pour plus détails sur toutes les définitions utilisées, nous vous invitons à consulter la rubrique règles de protection des données et définitions utilisées.

Des mesures hygiéno-diététiques (alimentation équilibrée, pratique d'une activité physique régulière...) associées à un traitement médicamenteux sont importantes pour aider au contrôle et à la réduction de l’hypertension artérielle ou pour prévenir l’apparition de celle-ci.

1. World Health Organization. Global health risks - Mortality and burden of disease attributable to selected major risks. 2009.

Faites défiler la page pour découvrir les chiffres Nokia
de la pression artérielle

Les régions sont-elles égales en niveaux de pression artérielle ?

Etudiez les derniers chiffres Nokia de la pression artérielle et mesurez les disparités régionales. Sélectionnez une région pour visualiser son profil détaillé.

Des dernières données Nokia, il ressort que, pour la classe sélectionnée, la région Auvergne est celle avec le plus faible taux de personnes à pression artérielle élevée. A l'inverse, la région Champagne-Ardenne apparaît comme la région affichant le plus fort taux. Suivez cette évolution en revenant régulièrement sur le site.

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Nokia en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/08/2017.

Prévalence de la pression artérielle élevée

Loading...

%
d'utilisateurs à pression artérielle élevée

Retour à la carte de France


Répartition par classe de pression artérielle,
en proportion d'individus

Loading...


Pourcentage d'utilisateurs à pression artérielle élevée,
en fonction de l'âge

Loading...


Distribution de la tension systolique moyenne, en proportion d'individus

Loading...

Vue générale de la pression artérielle en France

Découvrez nos dernières statistiques du niveau de pression artérielle des Français : la distribution de la pression systolique moyenne et les prévalences nationales d’hypertension par classes d'âge.


Répartition par classe de pression artérielle,
en proportion d'individus

Loading...


Pourcentage d'utilisateurs à pression artérielle élevée,
en fonction de l'âge

Loading...


Distribution de la tension systolique moyenne, en proportion d'individus

Loading...

Pour la classe sélectionnée, les derniers chiffres Nokia révèlent une pression systolique moyenne de 123.9 mmHg et un taux de niveaux de pression artérielle assimilables à de l'hypertension de 19.8% en France. C'est la tranche d'âge des 60+ ans qui demeure la plus touchée avec un taux de 58%. Suivez l'évolution de ces indicateurs en temps réel en revenant régulièrement sur le site.

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Nokia en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données mises à jour tous les mois pour une fenêtre glissante de 12 mois. Dernière mise à jour : 01/08/2017.

L’évolution des niveaux de pression artérielle

Quelle est l’évolution des tendances des taux de pression artérielle élevée en France ? Comparez ces variations depuis 2011 entre les différentes catégories proposées.

Pour la classe sélectionnée, on constate, entre 2011 et 2016, une variation de 0.4% du pourcentage de Français avec une pression artérielle élevée.


Pourcentage d'utilisateurs à pression artérielle élevée, par année

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 20000+ utilisateurs Nokia en France. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.

Comment la pression artérielle est liée à d'autres indicateurs vitaux ?
Le poids.

Découvrez comment pression artérielle et indice de masse corporelle (IMC) sont corrélés.


La classe la plus touchée par le surpoids et l'obésité est la classe Hypertension, affichant un taux de 84.9%.


Proportion d'adultes en surpoids ou obèses par classe de pression artérielle

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 100000+ utilisateurs Nokia. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données globales, mises à jour tous les mois. Dernière mise à jour : 01/08/2017.

Comment la pression artérielle est liée à d'autres indicateurs vitaux ?
Le niveau d'activité physique.

Découvrez comment pression artérielle et niveau d'activité sont corrélés.


La classe la plus touchée par le phénomène de sédentarité est la classe Hypertension, affichant un taux de 30.6%.


Proportion d'individus sédentaires par classe de pression artérielle

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 100000+ utilisateurs Nokia. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données globales, mises à jour tous les mois. Dernière mise à jour : 01/08/2017.

Comment la pression artérielle est liée à d'autres indicateurs vitaux ?
Le sommeil.

Découvrez comment pression artérielle et sommeil sont corrélés.


La classe la plus touchée par le manque de sommeil est la classe Hypertension, affichant un taux de 30.6%.


Proportion d'individus en manque de sommeil par classe de pression artérielle

Loading...

* Données agrégées et anonymisées, construites sur la base d'un échantillon aléatoire de 100000+ utilisateurs Nokia. Voir plus bas pour nos règles de protection des données et définitions utilisées.
Données globales, mises à jour tous les mois. Dernière mise à jour : 01/08/2017.

Le saviez-vous ?

  • L'hypertension artérielle est le premier facteur de mortalité dans le monde : 51% des décès liés à un accident vasculaire cérébral et 45% à une cardiopathie ischémique y seraient imputables1


  • L'activité physique permet de lutter contre l'hypertension : des essais cliniques ont montré une réduction de 5 mmHg de la pression systolique chez un panel d'individus hypertendus ayant pratiqué régulièrement des exercices physiques pendant au moins 8 semaines2


  • Chez la plupart des personnes touchées, l’hypertension n’entraîne aucun symptôme : c’est un mal qui « tue en silence ». Cependant, dans certains cas, on peut constater des maux de tête, un souffle court, des vertiges, des palpitations ainsi que des saignements de nez3


  • Il existe un phénomène appelé « effet blouse blanche ». Pour 20% à 25% de la population, le simple fait de se trouver face à un médecin suffit à provoquer une augmentation de la pression artérielle ! Il est donc préconisé à chacun de mesurer sa pression artérielle à domicile4


  • Certains facteurs liés aux comportements et aux modes de vie augmentent le risque d’apparition de l’hypertension comme la consommation excessive de sel, le surpoids et le manque d’exercice, ou encore l’abus d’alcool et le tabagisme3

1. World Health Organization. Global health risks - Mortality and burden of disease attributable to selected major risks. 2009.
2. Dickinson HO et al. Schnohr. Lifestyle interventions to reduce raised blood pressure: a systematic review of randomized controlled trials. J Hypertens, 24(2):215-33, 2006.
3. World Health Organization. Basic facts about high blood pressure. 2013.
4. Stergiou GS et al. White coat effect detected using self-monitoring of blood pressure at home: comparison with ambulatory blood pressure. Am J Hypertens, 11(7):820-7, 1998.

Votre avis nous intéresse !

Afin d'améliorer l'Observatoire de Santé Nokia et de nous orienter vers les nouvelles fonctionnalités à ajouter, nous sommes particulièrement intéressés par votre avis. Selon vous, quelles sont les informations les plus pertinentes ? Souhaiteriez-vous en savoir davantage ?

Donnez-nous votre avis sur le lien qui suit. Vous pouvez aussi nous contacter par mail : health@withings.com.

Merci de votre participation !

Règles de protection des données

Nokia garantit la confidentialité des données personnelles et protège la vie privée de tous ses utilisateurs conformément à la Loi Informatique et Liberté et la directive européenne 95/46/CE sur la protection des données personnelles. Nos engagements éthiques au service de la confidentialité des données sont formulés au sein de notre politique de confidentialité.

Les données utilisées par l'Observatoire de Santé Nokia sont des données systématiquement anonymisées et agrégées de manière permanente, construites sur la base d'un pool d'utilisateurs ayant accepté les conditions générales d'utilisation des services Nokia.

Pour empêcher une réidentification des individus, l'agrégation des données respecte un seuil minimal d'unités : si un dénombrement est inférieur au seuil, les données qui s'y rapportent sont occultées par la mention "N/A". Le 0 est affiché comme donnée en tant que telle.

Définitions

Les classes de niveau d'activité physique utilisées sont les suivantes : Sédentaire - nombre de pas par jour < 4000 ; Un peu actif - 4000 ≤ nombre de pas par jour < 7000 ; Moyennement actif - 7000 ≤ nombre de pas par jour < 10000 ; Actif - nombre de pas par jour ≥ 10000.

Les classes d'IMC (Indice de Masse Corporelle) utilisées sont celles définies par l'Organisation Mondiale de la Santé : Sous-poids - IMC < 18.5 kg/m2 ; Normal - 18.5 ≤ IMC < 25 kg/m2 ; Surpoids - 25 ≤ IMC < 30 kg/m2 ; Obésité modérée - 30 ≤ IMC < 35 kg/m2 ; Obésité sévère - 40 ≤ IMC < 40 kg/m2 ; Obésité massive - IMC ≥ 40 kg/m2. La prévalence du surpoids et de l'obésité correspond ainsi à la proportion d'individus ayant un IMC supérieur ou égal à 25 kg/m2.

Les classes de pression artérielle utilisées sont sont celles définies par l'American Heart Association : Hypotension - pression systolique < 90 mmHg / pression diastolique < 60 mmHg ; Normal - 90 ≤ pression systolique < 120 mmHg / 60 ≤ pression diastolique < 80 mmHg ; Préhypertension - 120 ≤ pression systolique < 140 mmHg / 80 ≤ pression diastolique < 90 mmHg ; Hypertension - pression systolique ≥ 140 mmHg / pression diastolique ≥ 90 mmHg.